Forum consacré à la gladiature, reconstitution de combats, discussions théoriques, technique de combats, analyse d'iconographies...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hermès : deux traductions pour un même texte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Hermès : deux traductions pour un même texte.   Dim 8 Mai - 1:33

J'avais cette première traduction du passage sur Hermès ( le gladiateur aux trois armaturae ) que j'avais publié sur le forum il y a un moment :

" Hermès, délice du peuple de Mars et de notre siècle,
Hermès, savant en toutes armes,
Hermès, gladiateur et maître d'armes
Hermès, inquiétude et terreur des écoles,
Hermès, le seul que craigne Hélius,
Hermès, le seul qui mette à terre Advolans,
Hermès, qui sait vaincre sans coup férir,
Hermès, irremplaçable sinon par lui-même,
Hermès, fortune des bureaux de location,
Hermès, doux souci, émulation des filles à gladiateurs,
Hermès, magnifique avec sa lance,
Hermès, tout aussi menaçant avec le trident,
Hermès, redoutable même quand son casque est mal ajusté,
Hermès, en tout l'honneur de Mars,
Hermès, tout à lui seul et trois fois unique. "


Mais j''en ai trouvé une autre, plus détaillée mais aussi un peu plus approximative dans sa traduction. Le terme ludiarum a par exemple été traduit par les gladiatrices alors qu'à mon avis - bien que n'étant pas latiniste - il signifierait plutôt ces filles qui fréquentent le ludus.

Mais je le mets quand même pour que vous me disiez ce que vous en pensez : il a l'avantage de faire figurer le texte en latin également.


Que penser de la traduction " le casque à crête " ? Neutral


Hermes Martia saeculi voluptas,
Hermes omnibus eruditus armis,
Hermes et gladiator et magister,
Hermes turbo sui tremorque ludi,
Hermes, quem timet Helius, sed unum.



Hermès, délices guerriers de son siècle ;
Hermès, rompu à toutes les armes ;
Hermès, gladiateur et aussi maître d'armes ;
Hermès, terreur et effroi de son école ;
Hermès, le seul que redoute Hélius.



Hermes, cui cadit Advolans, sed uni,
Hermes vincere nec ferire doctus,
Hermes subpositicius sibi ipse,
Hermes divitiae locariorum,
Hermes cura laborque ludiarum.




Hermès, le seul à faire tomber Advolans sous ses coups.
Hermès, passé maître à vaincre sans blesser ;
Hermès, qui n’a de remplaçant que lui-même ;
Hermès, fortune des loueurs de places ;
Hermès, amour des gladiatrices aux petits soins ;



Hermes belligera superbus hasta,
Hermes aequoreo minax tridente,
Hermes casside languida timendus,
Hermes gloria Martis universi,
Hermes omnia solus et ter unus.



Hermès, maniant avec orgueil une lance guerrière ;
Hermès, effrayant avec un trident marin ;
Hermès, redoutable avec son casque à crête ;
Hermès, gloire de Mars dans toutes les catégories ;
Hermès, tout à lui seul et trois en un.

Martial, V, 24.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
deprosagios



Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Hermès : deux traductions pour un même texte.   Ven 13 Mai - 10:45

Après moult hésitations, j'ajoute une traduction (de mon cru) qui, je le crains, ne fera pas vraiment avancer le schmilblic :

Hermès, le spectacle guerrier de notre époque ;
Hermès, habile à toutes les armes ;
Hermès, à la fois gladiateur et maître d'armes ;
Hermès, cause de trouble et terreur des jeux par sa seule présence ;
Hermès, le seul que redoute Hélius.

Hermès, l'unique tombeur d'Advolans.
Hermès, qui sait vaincre sans blesser ;
Hermès, l'irremplaçable (littéralement : qui est lui-même son remplaçant) ;
Hermès, fortune des loueurs de places ;
Hermès, centre d'attention et d'inquiétude des filles du ludus ;

Hermès, fier avec sa lance guerrière ;
Hermès, menaçant avec son trident marin ;
Hermès, effrayant même avec son casque "efféminé" ;
Hermès, gloire universelle de Mars ;
Hermès, tout à lui seul et trois fois unique.

Et je m'explique sur l'adjectif du casque, "languidus", qui peut signifier en Français :

  • affaibli, débile, malade ;
  • fatigué ;
  • inactif, paresseux, nonchalant ;
  • négligent ;
  • languissant, affaibli, faible ;
  • qui est sans énergie, mou, énervé, efféminé (c'est à dire sans les vertus viriles) ;
  • qui rend languissant (mais ce dernier sens est plutôt rendu par le terme "languĭfĭcus")

La traduction plus probable me parait le terme "efféminé", qui en fait désigne quelqu'un dépourvu des vertus viriles de son temps dont l'archétype est le spartiate.

Je suggère qu'il s'agisse d'un casque très décoré, orné de décorations comme des plumes qui le rendraient fragile & incongru au combat sur la tête d'un autre que le champion Hermès


Dernière édition par deprosagios le Mar 31 Mai - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Hermès : deux traductions pour un même texte.   Ven 13 Mai - 15:28

Merci beaucoup de ta traduction deprosagios Wink

J'aime bien ton idée du casque " qui ne fait pas viril ".

J'avais lu pas mal d'interprétations sur Hermès, et notamment celle qu'il exerçait trois armaturae.
Mais en fait, rien ne nous le prouve. Deux seulement peut-être : Rétiaire et Hoplomaque.
Le casque peut très bien être celui de l'Hoplo, qu'il soit empanaché ou mal ajusté.

La phrase qui a pu faire croire qu'il était champion dans 3 armaturae est sûrement la dernière :

Hermès, tout à lui seul et trois fois unique.


Mais d'après ces notes analysant Martial, une explication plus alambiquée peut venir démentir cette idée des 3 armaturae :
Hermes omnia solus et ter unus. Ce vers est le résumé de la pièce entière :Hermès est tout, à lui tout seul, et il est trois fois unique. Le " fer unus " fait sans doute allusion au surnom de trismégiste ( trois fois très-grand ) donné au philosophe égyptien si fameux dans l'Antiquité, Hermès, qui porte le même nom de notre gladiateur romain.


Source : http://books.google.fr/books?id=IBuFjolmQBUC&pg=PA409&lpg=PA409&dq=gladiateur+advolans&source=bl&ots=4qBcFh0DIh&sig=2gAIQxP3rwJeVWxulLS1QgAno9s&hl=fr&ei=si7NTYfnDoSHhQe5sKiCDQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CDQQ6AEwAw#v=onepage&q=gladiateur%20&f=false
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
deprosagios



Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Hermès : deux traductions pour un même texte.   Lun 16 Mai - 10:17

Achillia a écrit:

J'avais lu pas mal d'interprétations sur Hermès, et notamment celle qu'il exerçait trois armaturae.
Mais en fait, rien ne nous le prouve. Deux seulement peut-être : Rétiaire et Hoplomaque.
Le casque peut très bien être celui de l'Hoplo, qu'il soit empanaché ou mal ajusté.

La phrase qui a pu faire croire qu'il était champion dans 3 armaturae est sûrement la dernière :

Hermès, tout à lui seul et trois fois unique.


Mais d'après ces notes analysant Martial, une explication plus alambiquée peut venir démentir cette idée des 3 armaturae :
Hermes omnia solus et ter unus. Ce vers est le résumé de la pièce entière :Hermès est tout, à lui tout seul, et il est trois fois unique. Le " ter unus " fait sans doute allusion au surnom de trismégiste ( trois fois très-grand ) donné au philosophe égyptien si fameux dans l'Antiquité, Hermès, qui porte le même nom de notre gladiateur romain.


Source : http://books.google.fr/books?id=IBuFjolmQBUC&pg=PA409&lpg=PA409&dq=gladiateur+advolans&source=bl&ots=4qBcFh0DIh&sig=2gAIQxP3rwJeVWxulLS1QgAno9s&hl=fr&ei=si7NTYfnDoSHhQe5sKiCDQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CDQQ6AEwAw#v=onepage&q=gladiateur%20&f=false

Oui, il y a eu l'Hermès trimesgite, auquel le poète fait allusion à la fin de son texte, mais il y a 2 éléments qui me laissent penser qu'il a été thrace également :

  • la ligne que tu cites, qui réfère à quelque chose de connu (les doctrines hermétiques) implique que le poète donne trois aspects différents du combattant, or il l'a montré dans les 2 premiers vers avec 2 armaturas différentes, il serait intellectuellement plus satisfaisant que le troisième vers renvoie à une troisième

  • cette phrase : Hermès, habile à toutes les armes
    or, quelles sont les armes des gladiateurs?

    1. la dague droite des provocator, mirmillon, hoplomaque, rétiaire & sécutor
    2. la dague courbe du thrace
    3. la lance de l'hoplomaque
    4. le trident du rétiaire

    Il y en a d'autres, bien sur, (javelot du vélite, manchon du scissor, spatha de l'eques...), mais ce sont des armaturas atypiques

Il n'est pas impossible que le vers soit à prendre au pied de la lettre et qu'Hermès ait manié toutes ces armes, dont nous retirons celles du rétiaire et de l'hoplomaque, il en reste une : la sica supina, ce qui impliquerait qu'il ait été également thrace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Hermès : deux traductions pour un même texte.   Lun 30 Mai - 22:05

C'est très bien vu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hermès : deux traductions pour un même texte.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hermès : deux traductions pour un même texte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gallego Garcia, Laura] Deux cierges pour le diable.
» Deux Soeurs Pour Un Roi - Philippa Gregory
» Deux cierges pour le diable - Laura Gallego Garcia
» DEUX SOEURS POUR UN ROI de Philippa Gregory
» L'édition de Kazé: deux traductions pour le prix d'une...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemesis pro nobis :: Textes :: Auteurs anciens-
Sauter vers: