Forum consacré à la gladiature, reconstitution de combats, discussions théoriques, technique de combats, analyse d'iconographies...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Auguste et Ovide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Auguste et Ovide   Ven 11 Fév - 23:50

On a vu que c'est Auguste qui a voulu que les deux sexes ne soient plus mélangés pendant les spectacles. Or Ovide, qui
a vécu à l'époque d'Auguste, parle explicitement des lieux de spectacle comme des endroits de prédilection pour faire des conquêtes.

La Lex Iulia d'Auguste, où son conservatisme en matière de moeurs se manifeste, est promulguée vers - 17. "L'Art d'Aimer" aurait été publié vers 0 (joyeux Noël !). Ovide est exilé en l'an 9, Auguste décède en 14 et Ovide en 17 (sur la côte de la Mer Noire, en Bulgarie actuelle).

Le nouveau règlement pour les spectateurs daterait alors de la fin du règne d'Auguste ? Peut-on imaginer un lien de cause à effet entre les bons conseils d'Ovide, ce règlement augustéen, et l'exil du galant poète ?

Cette façon de disposer les spectateurs en ordres séparés a-t-elle toujours été respectée ? Est-elle passée comme une lettre à la poste ou a-t-on des commentaires à ce sujet ? On peut admirer en experts la technicité des combats, mais l'excitation du spectacle devait quand même avoir un impact érotique, ou alors c'est moi qui érotise tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 0:12

Bien vu.

J'admet ne m'être jamais posé la question quant à la chronologie de ces deux faits.

C'est exact, Auguste a instauré le fameux ordre au sein des places de l'amphithéâtre.

Attendons des avis plus érudits que le mien, mais on pourrait supposer que loin de Rome, cette loi n'était pas appliquée.
Rappelons que la gladiature ne s'est pas produit uniquement dans des amphithéâtres aussi prestigieux que ceux de la Cité.

Je n'ai pas lu Ovide, ne pouvait-il parler des Cirques également ? je ne sais pas si la Lex d'Auguste concernait ces derniers également ( je suis une béotienne Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 0:21

Tssss, ton inculture antique est effarante, en effet king farao

Je ne sais pas si le Cirque est ou non inclus dans le conseil d'Ovide. Et j'ignore d'ailleurs aussi
si le réglement d'Auguste valait aussi, par exemple, pour les courses de chevaux.

Par contre, il est très explicite, et c'est bien de Rome qu'il s'agit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 0:31

Brutus a écrit:
Tssss, ton inculture antique est effarante, en effet

Bah en l'occurence, là, oui Very Happy

Citation :

Par contre, il est très explicite, et c'est bien de Rome qu'il s'agit.

Oui mais à la réflexion... Rome, c'est le monde ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 0:37

Grrrrrr... au sens de l'URBS, bien clair dans la démo du poète au grand appendice nasal !

Quant à ton inculture... pffff... What a Face drunken , oui, j'en parlais encore à Jujules l'autre jour...
(où il est passé le smiley où on se prosterne ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 0:48



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Spes

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: Spectacles et public   Sam 12 Fév - 1:28

Non Brutus, c'est quelques choses de bien connus que vivre des émotions violentes stimulent certains neurotransmetteurs comme la dopamine et effectivement amènent un stimuli aux fonctions pilotées par le cerveau "primaire". Pour l'anecdote, cette notion a été démontrée à plusieurs reprises en psychologie sociale aux USA: je citerai ces études si vous le souhaitez...

A lépoque républicaine, les hommes et les femmes sont mélangées. Cette situation se retrouve au théatre et au cirque et Ovide évoque complaisemment les bonnes fortunes qu'ont pouvait faire les jours de munus. AUguste réserva le premier rang aux Sénateurs à tous les spectacles sachant qu'avant la construction du Colisée, il était impossible de satisfaire à toute les demandes. Il semble que sous Néron, les chevaliers et les chefs militaires ont des places réservées. On sait que jusqu'en 6 avant JC, ce privilège est réservé aux seuls sénateurs puis par la suite, il pourront y amener leur fils; dans la 1 ère moitié du 1er siècle, on relègue les femmes aux places les plus hautes même si par exception, plusieurs textes parle d'autorisation du prince de laisser les femmes "descendre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 1:59

Non, non, merci, pas besoin de démo en psychologie sociale, que la libido soit stimulée par le spectacle,
y compris dans sa composante "risque" et même "violence", me semble une évidence.

"1ère moitié du 1er siècle", donc ce n'est pas nécessairement sous Auguste, cette bête idée de mettre les
dames derrière.

En tous cas si je devais faire un voyage dans le temps et assister aux combats, je préfèrerais de loin
une gladiature moins aboutie techniquement mais dont le spectacle soit partagé à un truc genre delirium
collectif entre mecs. Bien vu, Ovide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Caelius



Messages : 164
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 19:07

la loi d'Auguste concerne les amphithéâtres. Lorsque Ovide donne des conseils pour draguer au spectacle, il parle du cirque, pendant les courses de chevaux et de chars. Il faudrait reprendre le texte, que je n'ai pas sous la main, mais c'est assez net. Pour lui, discuter du programme des courses est un bon moyen pour tenter une approche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spes

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 09/02/2011

MessageSujet: ovide   Sam 12 Fév - 19:19

Je crois qu'il parle quelque part des bonnes fortunes que l'on peut faire au FORUM les jours de munus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Sam 12 Fév - 20:41

Ovide parle explicitement du cirque et des courses de chevaux (il convient pour séduire de montrer
un fol enthousisme pour l'équipage qu'aura choisi la belle convoitée).

Il mentionne également nommément le forum, mais en se référant clairement aux combats de gladiateurs
qui y sont donnés ; à ce propos, il parle gentiment des blessures que l'on est venu voir (celles des combattants),
et celles que l'on risque d'y reçevoir, les blessures de l'amour.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Lun 14 Fév - 0:18

Brutus a écrit:

En tous cas si je devais faire un voyage dans le temps et assister aux combats, je préfèrerais de loin
une gladiature moins aboutie techniquement mais dont le spectacle soit partagé à un truc genre delirium
collectif entre mecs. Bien vu, Ovide !

D'autant que les Romains, contrairement aux Grecs, appréciaient et sollicitaient la présence des femmes. Autant les premiers les gardent enfermées dans leur gynécée, autant les seconds mangent, sortent et se divertissent avec elles. Il semble que les Romains, bien qu'ils soient ces machos que l'on discerne encore dans les Méditerranéens de nos jours, aient toujours avant tout été de grands séducteurs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   Lun 14 Fév - 0:22

Ovide est un type bien, il donne des armes aux deux sexes, en souhaitant que les deux succombent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auguste et Ovide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auguste et Ovide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liquois, Auguste (illustrateur)
» Poitevin, Auguste
» La bande à Ovide
» Eglise St Joseph by Auguste Perret
» Bal Tango Rythmes & Cie chez Auguste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemesis pro nobis :: La gladiature :: La gladiature dans son contexte socio-politique-
Sauter vers: