Forum consacré à la gladiature, reconstitution de combats, discussions théoriques, technique de combats, analyse d'iconographies...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Crupellaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Le Crupellaire   Jeu 7 Oct - 17:50


Statuette en bronze retrouvée en Côte-d'Or.

Les Crupellarius se rapprochent de réels combattants sérieux. Lourdement armés et totalement cuirassés par des segments de cuir ou de métal posés sur tous leurs corps, ils s'affrontaient uniquement entre eux, à la manière des Provocatores.Il apparait que les seules traces archéologiques de ce combattant n'aient été retrouvées qu'en Gaule, où semble-t-il, les Crupellarius avaient un réel petit succès. Néanmoins, aucune trace de leur existence dans le reste de l'Empire. Ce qui équivaut à dire qu'il appartenait plus au folklore gaulois qu'aux réelles catégories de gladiateurs romains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Les Crupellarii, troupe de choc   Ven 17 Déc - 19:56

Christine IMBERT dans son livre sur les spectacles en Gaule Romaine au 1 et 2 ème siècle rappelle (page 48) que les Cruppellarii seront enployés en 21 ap JC comme troupe de choc par les insurgés gaulois; en 69, ils se voient opposer par deux fois l'élite de l'armée vitellienne, la cavalerie batave.
Revenir en haut Aller en bas
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Sam 18 Déc - 18:29

De quoi s'agit-il, pour les non-initiés ?

S'ils sont issus du spectacle, comment peuvent-ils être assez nombreux pour constituer des troupes opérationnelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Bonjour    Sam 18 Déc - 18:51

Les crupellarius sont de combattants entièrement revêtus d'une cuirasse; ce sont les gladiateurs qu'on ne trouve qu'en GAULE, connu par le seul historien TACITE lors de la révolte de SACROVIR en 21 ap JC et viennent de l'école d'AUTUNI (Augustodunum) Lors de la bataille contre les légions romaines ils furent situés en première ligne et parmi les derniers à être debout. Pour les vaincre les légionnaires auraient utilisé des haches pour fendre leur armure et des fourches et des leviers pour les renverser. Une fois à terre, ils ne cherchèrent pas à se relever : le poids de leur équipement les en aurait empêchés. L'étymologie du terme est celtique. L'absence d'autres documents ne nous donnent aucun détail; Tacite dit je crois "que malhabiles à frapper, ils sont quasiment impossiblle à toucher car leur équiments ets ue véritables armures.
Revenir en haut Aller en bas
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Sam 18 Déc - 20:24

Merci !

Par contre, je ne vois aucune racine celtique qui puisse correspondre, ni chez Lambert, ni chez Delamarre, ni chez Savignac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Sam 18 Déc - 21:38

"quibus more gentico, continuum ferri tegimen crupellarios vocant, inferendis ictibus
inhabilis, accipiendi impenetrabilis" (Tacite)

voir l'intervention de SPES sur ce sujet http://nemesispronobis.forumactif.com/t181-les-crupellarii-troupe-de-choc?highlight=crupellarii (échange p-ê à déplacer ici ?)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Etymologie   Sam 18 Déc - 21:42

Le crupellatios (en gaulois) vient de crupella ce qui en celtique ancien signifierait cuirasse en fer
(« crupellarius » en latin ; « crupellatios » en gaulois ; lourde armure de fer selon l’historien Tacite). Je vous joint les sources de langue gauloise que 'ai utilisé mais j'admets recopier sans avoir les éléments pour évaluer leur pertinence.


http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/celte_vocabulaire.htm

http://oda.chez-alice.fr/dicogaulois.htm


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Sam 18 Déc - 21:55

Vu, ok, merci !

Dur à évaluer, dans cette langue, chaque mot est débattu, sa validité est établie selon les inscriptions connues
et le sens prouvé ou non selon le contexte, les comparaisons avec les langues celtes actuelles et l'ensemble
des langues indoeuropéennes...

Je me demande si, ici, les auteurs ne se sont pas basés uniquement sur Tacite, justement, pour établir le mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Oui bien sûr   Sam 18 Déc - 22:00

Désolé, j'ai cliqué par erreur et ouvert un nouveau sujet. Milles excuses à notre administratrice.... C'est effectivement un seul et même sujet, merci BRUTUS....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Tacite   Lun 20 Déc - 0:03

Tacite n' en 55 ou 57 après JC or la révolte de l'Edueen Julius SACROVIR (et un Trévire, Julius Florus) qui comptaient environ 40.000 hommes dont Tacite estime que 1/5 ème était armés comme les légionnaires avec des armes fabriquées en secret . L'Edueen a bien "embauché les Crupellarii.
Le reste de l'armée fut armée de pieux, de couteaux etc...

Tacite raconte "il leur adjoint des esclaves destinés au métier de gladiateur et qui sont , à la mode nationale, entiièrement couvert d'un armure de fer : on les nommen crupelleaires.
S'ils sont gênés pour donner des coups, ils sont impénétrables à ceux qu'on leur destine". La bataille fut un désastre mais le légat eu beaucoup de peine avec les gladiateurss: "...la cavalerie enveloppa l'ennemi, l'infanterie attaqua de front et aux ailes et 'afaire ne traîna pas".

"On mit plus de temps à venir à bout des hommes bardésde fer dont les armures résistaient au javelot et à l'épée mais nos soldats saisirent des cognées et des haches de sapeur, comme s'il voulait faire une brêche dans un mur, fendirent les cuirasses et les corps. Quelques uns, avec des crocs et de fourches, cullbutaient ces masses inertes qui, uen fois à terre, ne faisaient aucun effort pour se relever et étaient lmaissés là comme des cadavres.."

Est ce dérivé du gaélique crup, « resserrer » et aussi « rendre impotent » (Histoire des Gaulois, Amédée Thierry, 1866, p. 407) ?
Revenir en haut Aller en bas
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 20 Déc - 0:09

Brutus a écrit:


C'est pas moi qui vais commenter le combat lui-même.

Nous ne sommes pas sur ce forum pour critiquer le travail d'autres groupes de reconstitution Wink

Citation :

La seule chose qui me frappe, c'est que le
Crupellarius a quand même l'air plus mobile que ce que Tacite nous décrit (une sorte de forteresse
figée, incapable de se relever en cas de chute, et que les soldats romains ouvrent comme une boîte
à conserve).

Je n'ai jamais vu de combat de Crupellarius et encore moins pratiqué moi-même Very Happy
Tout ce que je peux dire c'est qu'on a aussi longtemps prétendu que les chevaliers moyen-âgeux étaient incapables de nager avec une cotte de maille.. or, un de mes amis reconstituteurs a fait quelques brasses, avec succès, avec sa cotte complète.
Je pense que tout dépend de la force physique du combattant, de son endurance, de sa dextérité...

En ce qui concerne les haches et la description des mises à mort, je suis sceptique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 20 Déc - 0:11

@ Spes : Je n'en sais rien, je n'ai que cette référence du Littré, et rien du tout en Gaulois continental.

Achillia, non pas "critiquer" mais il doit être possible de commenter à titre d'illustration,
quand ça apporte qqchose.

Pour la cotte de maille, invention gauloise, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 20 Déc - 0:36

Brutus a écrit:


Achillia, non pas "critiquer" mais il doit être possible de commenter à titre d'illustration,
quand ça apporte qqchose.

.... Ici, commenter serait critiquer en fait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Ven 7 Jan - 0:24

Je m'y perds un peu avec les Crupellarii puisqu'on a parlé à la fois ici de la révolte de Sacrovir et Florus en 21 et de celle
du batave ("hollandais") Civilis en 69, avec "la cavalerie vitellienne batave". J'y perds mon latin.

Qui dit quoi des Crupellarii et pour lequel de ces épisodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChrisCaruso



Messages : 60
Date d'inscription : 21/03/2011
Age : 31
Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Mar 22 Mar - 14:31

Et outre le fait qu'ils aient l'air d'avoir une armure complète ; ils ont quoi en main pour se battre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deprosagios



Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 11 Avr - 13:40

On l'ignore, même la statuette que l'on attribue à cette armatura car elle correspond à sa description n'est plus armée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 11 Avr - 14:30

On peut supposer néanmoins que faisant partie du folklore gaulois et y étant très populaire, l'arme ait été l'épée gauloise. Ce qui correspondrait bien à leur cuirasse intégrale. Mais rien n'est moins sûr Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
deprosagios



Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 11 Avr - 15:29

Oui, mais comme on en ignore tout, ils pourraient aussi avoir été opposés au rétiaire, donc être une forme locale de secutor, et n'avoir qu'une dague
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 11 Avr - 15:45

Je serais curieux de savoir si on a une vraie trace de ça à l'époque de l'indépendance ? Des combattants lourds de ce type
devraient avoir leur place aussi sur le champ de bataille, comme il en est fait mention au 1er siècle après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Lun 11 Avr - 16:53

deprosagios a écrit:
Oui, mais comme on en ignore tout, ils pourraient aussi avoir été opposés au rétiaire, donc être une forme locale de secutor, et n'avoir qu'une dague

Tu as raison, c'est trop vague pour faire la moindre supposition Wink

Brutus a écrit:

Je serais curieux de savoir si on a une vraie trace de ça à l'époque de l'indépendance ? Des combattants lourds de ce type
devraient avoir leur place aussi sur le champ de bataille, comme il en est fait mention au 1er siècle après.

Ah ça par contre, je n'ai aucune source.. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
FRED36



Messages : 1
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : BERRY

MessageSujet: Re: Le Crupellaire   Mar 31 Jan - 20:50

Brutus a écrit:
Je m'y perds un peu avec les Crupellarii puisqu'on a parlé à la fois ici de la révolte de Sacrovir et Florus en 21 et de celle
du batave ("hollandais") Civilis en 69, avec "la cavalerie vitellienne batave". J'y perds mon latin.

Qui dit quoi des Crupellarii et pour lequel de ces épisodes ?


On peut lire dans "Les Gaulois contre les Romains", de Joël Schmidt ( Tempus 2010 ) que Tacite fait état pour la première fois des cruppellaires lors de la confrontation de la cavalerie de Silius et des Gaulois de Sacrovir aux abords d'autun, avant que ce dernier ne se poignarde ... en 21. Personnellement, je ne me remémore pas d'autres allusions à ces "esclaves, destinés aux combats de gladiateurs".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Crupellaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Crupellaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projets et réalisations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemesis pro nobis :: Les gladiateurs résiduels :: Les Armaturae-
Sauter vers: