Forum consacré à la gladiature, reconstitution de combats, discussions théoriques, technique de combats, analyse d'iconographies...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livia

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Mer 27 Oct - 11:23

Il faut savoir que les gauchers ne représentaient que 3% de la population au début du XXe siècle. Ils suscitaient une méfiance mêlée de condescendance. Depuis, ce chiffre est en constante augmentation ( 30% en Amérique du Nord, ce qui s'explique en partie par l'hérédité du phénomène. )
A Rome, quand un bébé naissait gaucher ( on naît tous ambidextre en fait, mais certains bébés montrent très vite des habilités à utiliser la main gauche avant la droite ), on lui bandait le bras gauche le long du corps jusqu'à tant qu'il se serve du droit. Les gauchers n'étaient pas biens vus.
Les gladiateurs gauchers étaient donc très rares, soit qu'ils aient échappé à ce traitement car on ne l'a pas décelé chez eux dans leur enfance, soit qu'ils soient étrangers ou pérégrins.
Donc, eux, ils connaissent bien les droitiers, proportionnellement supérieurs en nombre, et ont l'habitude de les affronter. Les droitiers, eux, ( je pense aux gladiateurs ), ne rencontreront peut-être qu'un gaucher dans leur vie. Ils seront surpris, déstabilisés, déconcentrés.
Ce doit être affreux de s'être entraîné quasi machinalement à parer des coups venant d'un côté et de les voir arriver d'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Jeu 4 Nov - 23:05

Ceci dit, il y eut des empereurs gauchers ( Commode entre autres ) Wink

Il était très fier de sa particularité et a cessé d'être gladiateur ( ce qu'il adorait ) lorsqu'il perdit pour la 1ère fois... face à un autre gaucher.

Alors si un empereur, soumis dès sa naissance à une éducation stricte ( Commode, avec son père Mar-Aurèle déjà empereur à sa naissance, est comme on dit " né dans la pourpre ) faut-il voir dans la tentative d'éradication de la gestuelle gauchère une supertistion populaire touchant surtout les classes inférieures et n'atteignant pas les érudits ? ( superstition... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Colombus de Nemausus

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 27
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Mer 10 Nov - 10:17

Pour mon cas je suis gaucher, mais je combat comme un droitier, faut dire que je trouve cela plus à l'aise de combattre comme un droitier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartacus.xooit.fr/index.php
Colombus de Nemausus

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 27
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Mer 10 Nov - 10:19

Les romain appelaient la main gauche sinistra(m)
En latin, sinister désignait le côté gauche et menaçant, alors que dexter équivalait à la droite. Les romains ont "diabolisésé la chose.
Pour une petite anecdote, Jules César étais gaucher Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartacus.xooit.fr/index.php
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Ven 12 Nov - 12:05

Crixus a écrit:
Pour mon cas je suis gaucher, mais je combat comme un droitier, faut dire que je trouve cela plus à l'aise de combattre comme un droitier.

Pareil pour moi Smile

Mais bon, je ne suis qu'une gauchère contrariée, je me débrouille indifféremment avec le glaive en main droite ou gauche. Par contre, si tu es un réel gaucher, pourquoi n'essaies-tu pas de combattre réellement en scaeva pugna ? Par compassion pour tes adversaires ou pour ton réel confort personnel ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Colombus de Nemausus

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 27
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Ven 12 Nov - 17:41

Ma première arme d'attaque est le bouclier (qui ne sert pas qu'à défendre) donc je trouve son utilisation beaucoup plus facille de ma main gauche, donc je pense que c'est par souci de confort et aussi parce que j'ai appris comme cela Smile
après que je sois gaucher ou droitier l'adversaire en face doit pas vraiment soucier de ce détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartacus.xooit.fr/index.php
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Ven 12 Nov - 18:03

Crixus a écrit:

après que je sois gaucher ou droitier l'adversaire en face doit pas vraiment soucier de ce détail.

Je pense que ça doit être très déstabilisant au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Colombus de Nemausus

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 27
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Ven 12 Nov - 18:17

je sais pas faudrais que je test un jour Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartacus.xooit.fr/index.php
Colombus de Nemausus

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 27
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Mar 23 Nov - 17:16

Il y'a plusieurs gladiateur, qui tiennent a rappelaient qu'ils étais gauchers sur leur épitaphe, comme le Thrace Appolonius ou le Mirmillion Lycus.
Commode (180-192) quant à lui se vante d'être un Secutor "Primus Palus" et gaucher.
Primus Palus/ii, est un grande de gladiateur qui signifie "premier pieux" ou "poteaux" en quelque sorte un gladiateur chevronner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spartacus.xooit.fr/index.php
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Mer 24 Nov - 23:23

Ca en fait déjà quelques-uns, tant à l'époque que parmi vous : pour le nombre qu'on en connaît, s'il y en a déjà deux gauchers, plus Commode, plus ceux dont cette particularité n'a pas été notée... ça devait faire une minorité quand même notable. j'imagine que ce cas de figure était proposé à l'exercice.

Etait-ce pour le rétiaire droitier que c'était le plus compliqué à parer ? Quels sont les gladiateurs dont les automatismes sont le plus marqués par la gauche et la droite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Jeu 25 Nov - 18:08

Brutus a écrit:
Ca en fait déjà quelques-uns, tant à l'époque que parmi vous : pour le nombre qu'on en connaît, s'il y en a déjà deux gauchers, plus Commode, plus ceux dont cette particularité n'a pas été notée... ça devait faire une minorité quand même notable.

Ne pas oublier que si aujourd'hui on ne cherche plus à brimer les gauchers, à l'époque cette habitude était prise en charge dès la naissance, pour éviter qu'elle perdure.

Je pense qu'on peut croire qu'il y avait pas mal de gauchers contrariés à l'époque, mais combattant en droitiers par la force des choses, mais beaucoup de réels scaevae, j'en doute.

Citation :
Etait-ce pour le rétiaire droitier que c'était le plus compliqué à parer ? Quels sont les gladiateurs dont les automatismes sont le plus marqués par la gauche et la droite ?

Pour avoir testé au moins une fois toutes les armaturae, sauf celle du Secutor, je te ferais part de mon expérience personnelle Wink

Pour la gauchère contrariée que je suis, la seule et unique armatura où cette particularité s'exprime ( même involontairement ) est effectivement celle du Rétiaire.

A partir du moment où, comme dans toutes les autres armaturae, on te met une arme dans la main droite et un bouclier dans la gauche, tu es conditionné pour agir en droitier. Jamais il ne m'est arrivé de confondre ma droite et ma gauche, de faire un mouvement d'estoc avec le bouclier par exemple, ou de feinter avec l'arme par la gauche. J'agis en droitière à partir du moment où on conditionne mon cerveau pour agir comme tel - un élément dans chaque main -.

La manica est de plus un conditionneur puissant : une fois passée au bras droit, elle incite fortement à agir en droitier, du fait que le bras soit protégé. Même lorsque je perdais un bouclier du bras gauche, jamais je crois n'avoir pris l'arme à gauche pour autant. J'avançais de biais, manica et arme en avant.

Par contre, le Rétiaire a été mon cauchemar ( et peut-être celui de mes adversaires aussi ).

Du fait que l'on n'aie pas un élément dans chaque main, la notion gauche / droite est perturbée.
La manica / galerus au bras gauche serait censée arranger les choses, mais puisque c'est la main à l'arrière du trident qui le dirige, l'oriente et donne l'impulsion ( celle placée devant ne servait qu'à le faire coulisser ), le réflexe de gaucher fait qu'on place cette main directrice en arrière.

Du coup tout est faux, le galerus est en arrière et l'épaule non protégée en avant.

Lorsque je perdais le trident, j'utilisais correctement le galerus. Mais très souvent je changeais mon pugio de main. J'attrapais souvent la crête du Secutor de la main droite et poignardais de la gauche.

De l'avis de mes adversaires Secutores, c'était à la fois déconcertant de me voir manier le trident dans le mauvais sens mais plutôt à leur avantage ( puisque je n'étais pas convenablement protégée ). Par contre, au corps à corps c'était assez effrayant pour eux, ne sachant pas de quelle main j'allais finaliser ( les droitiers ne finalisent que très rarement de la main gauche, ils sont plus prévisibles. )

Pour ta question : dans quelle armatura est-ce le plus redoutable d'avoir à affronter un gaucher, je dirais : dans toutes.

Nous n'avons jamais pu faire l'expérience, mais il doit être réellement stressant d'avoir en face de soi un adversaire qui agit en sens inverse. Plus que de réel avantage technique ou pratique, je pense que le gaucher a surtout pour lui l'avantage de la surprise, et le droitier le handicap de son conditionnement remis en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Brutus



Messages : 313
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   Jeu 25 Nov - 18:46

Ca au moins, c'est du vécu !

Je confirme à propos qu'en Gaule, le côté gauche est en général également
de mauvais augure. Les Gaulois s'orientaient vers l'est (et non le nord) et donc
pour eux le sud = à droite (chaud, sec, favorable) et le nord = à gauche (froid,
humide, défavorable).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
à Rome, quand un bébé naissait gaucher ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italie - Rome - Eté 2007
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...
» TSR HD, c'est pour quand?
» La télé depuis quand ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemesis pro nobis :: Divers :: Capharnaüm-
Sauter vers: