Forum consacré à la gladiature, reconstitution de combats, discussions théoriques, technique de combats, analyse d'iconographies...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les femmes gladiatrices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Les femmes gladiatrices   Dim 17 Oct - 17:13

Les femmes sont attestées dans le monde de la gladiature, iconographiquement en tant que Provocatrix ( Bas-relief d'Halicarnasse ) et textuellement en tant que Thraces et Essédaires.

Mais je me pose une questtion tout bête... Le texte qui attesterait les femmes Thraces est le suivant :

" (... ) Elle aime la force, pourtant elle ne voudrait pas devenir homme : la volupté est chez nous si peu de choses ! Comme il serait glorieux pour toi, les affaires de ta femme étant mises aux enchères, qu'on exhibât un ceinturon, un brassard, une crinière, une demi-jambière gauche ! quel bonheur aussi, si ta femme avait choisi ce genre de combattant, s'en allait vendre ses cuissardes ( ocreas ) ? "

Juvénal, Satires VI.

Ocreas au pluriel indique donc qu'il s'agissait d'une armatura où l'on porte une paire d'ocrea.
On pense donc au Thrace....


Pourquoi pas à l'Hoplomaque ?


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
deprosagios



Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Lun 18 Oct - 12:01

La logique veut qu'un(e) gladiateur(ice) ait un(e) adversaire : une gladiatrice thrace ou hoplomaque doit avoir en face une autre gladiatrice (le combat mixte est peu probable).
Cela nous laisse 2 possibilités :

  • un couple thrace-murmillone
  • un couple thrace-hoplomaque

N'ayant aucun élément supplémentaire, je ne veux rien affirmer, je donnerai juste mon sentiment personnel : l'opposition entre 2 armaturas légères me parait plus probable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Lun 18 Oct - 16:40

deprosagios a écrit:

Cela nous laisse 2 possibilités :


  • un couple thrace-murmillone
  • un couple thrace-hoplomaque

N'ayant aucun élément supplémentaire, je ne veux rien affirmer, je donnerai juste mon sentiment personnel : l'opposition entre 2 armaturas légères me parait plus probable


Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le dernier point.
Une femme Scutatus me paraît également improbable et pour le peu de textes qu'on ait sur les femmes dans l'arène, les comparaisons sont toujours gracieuses et rendant hommage à la féminité ( Vénus, etc.. ) et collent peu à l'image d'une femme Murmillo.

Maintenant la question que je me pose est : une femme Hoplomaque contre une Thrace serait-elle plausible, dans ce cas elle n'aurait donc pas de lance mais il s'agirait du fameux - formule de Xantus - duel fratricide Thrace - Hoplo.
Et parma ronde au lieu de la carrée.

.


Dernière édition par Achillia le Sam 13 Nov - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
deprosagios



Messages : 137
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Sam 13 Nov - 23:41

Pour moi, une thrace contre une hoplomaque n'est que la version féminine d'un thrace contre un hoplomaque, donc tout à fait plausible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Sam 13 Nov - 23:44

deprosagios a écrit:
Pour moi, une thrace contre une hoplomaque n'est que la version féminine d'un thrace contre un hoplomaque, donc tout à fait plausible

En tout cas l'idée me séduit. Même si je reste prudente et sceptique quant à la véracité de cette opposition ( que rien n'infirme, mais que rien non plus n'atteste ), visuellement parlant ça me parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
M. Caelius



Messages : 164
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Dim 14 Nov - 20:51

les mentions sont extrêmement rares, pour un phénomène ceci dit anecdotique. Mais la mention de différentes armaturae suggère tout bonnement qu'elles pouvaient être inscrites sans doute dans toutes les disciplines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Dim 14 Nov - 21:23

M. Caelius a écrit:
les mentions sont extrêmement rares, pour un phénomène ceci dit anecdotique. Mais la mention de différentes armaturae suggère tout bonnement qu'elles pouvaient être inscrites sans doute dans toutes les disciplines.

Preuves certes rares mais compte tenu du peu que nous avons sur le sujet, il est proportionnellement parlant normal qu'un phénomène plus rare ait bien moins de sources qui nous parviennent que l'ensemble auquel il appartient. Mais de là à définir cela comme anecdotique...

Les femmes gladiatrices ont tout de même perduré d'Auguste à Septime Sévère, soit de 27 av JC à l'an 200 de notre ère environ.

Plus de deux siècles, à l'intérieur d'un phénomène qui en dura près de huit, c'est tout de même assez représentatif.
Certaines armatura ont duré bien moins longtemps et on les atteste pourtant sans souci.
Je pense qu'il y a bien évidemment une espèce de machisme là-dessous Smile

Concernant ton opinion comme quoi les femmes auraient pu combattre dans toutes les armaturae, au début je pensais de même.
Mais honnêtement, aujourd'hui je pense que non.

Je me verrai honnêtement très mal en Murmillo par exemple. Même si la chose est possible, surtout si la femme en question est relativement musclée, cette armatura Scutatus est réellement inadapté à la morphologie féminine, je parle autant du port du casque que du lourd scutum, et le spectacle risquait fort d'être pitoyable plus que spectaculaire.
Or si l'on admet que les femmes étaient des professionnelles du spectacle ( mais encore faut-il l'admettre ) et non pas des bouffonnes telles les Paegniari, ce n'était pas le but recherché.

Je pratique le Provocator ( avec le même bouclier qu'un homme et non pas plus léger ou plus petit ) et j'avoue avoir du mal. C'est énormément de tension dans les bras, d'efforts de poussées, de percussions, de réceptions. Et c'est une armatura intermédiaire. Alors j'imagine à peine en Scutatus.

Je précise : j'ai déjà affronté des femmes, ce n'est pas parce qu'actuellement je suis contre des hommes que je n'ai jamais eu d'adversaire féminine en face de moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
M. Caelius



Messages : 164
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Dim 14 Nov - 22:50

tu es redoutable... tout est disséqué et contre-argumenté Very Happy

quand je dis anecdotique, cela ne signifie pas que le phénomène n'a pas duré, mais que proportionnellement à la gladiature masculine, leur nombre devrait être très réduit. Machisme, sans doute, mais surtout parce que peu de femme ont par nature été tentées par cette aventure sanglante. A lire les premiers témoignages, on les voit surtout dans les chasses. On voit aussi qu'elles semblent pour certaines contraintes à cette exhibition. La gladiature est déjà contre-nature pour un citoyen (aïe, je sais ce que tu vas répondre Wink ), mais elle doit l'être encore davantage pour une femme qui a moins de dispositions pour la violence, la guerre et le meurtre (là, tu vas encore réagir What a Face ). Au départ, il semble qu'elles combattent à armes mouchetées, mais après (ou dans certains cas) avec des vraies, ce qui doit encore réduire le nombre de volontaire. Leur engagement devait être de tout temps très mal vu, même si ça devait faire plaisir à certains bien confortablement assis sur les gradins. Leur disparition en 200, c-à-d prématurément par rapport à la gladiature masculine, montre bien que le pouvoir à dit stop à une chose qu'il jugeait déjà depuis longtemps (toujours) d'un très mauvais oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achillia
Admin
Admin
avatar

Messages : 1092
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   Dim 14 Nov - 23:38

M. Caelius a écrit:
tu es redoutable... tout est disséqué et contre-argumenté Very Happy

J'aime les débats constructifs ..
Tu sais que ça n'a rien de personnel Wink

Citation :
proportionnellement à la gladiature masculine, leur nombre devrait être très réduit

Certes Wink

Citation :
Machisme, sans doute, mais surtout parce que peu de femme ont par nature été tentées par cette aventure sanglante.

C'est encore le cas de nos jours ( et si on parle de reconstit' de gladiature, ça devient carrément rarissime. )

Il est contre-nature pour une femme qu'on conditionne depuis son enfance à la féminité et une certains grâce de pratiquer un sport de combat.
Déjà à l'époque et encore plus de nos jours avec la presse et les médias, on les cantonne dans des activités bien ciblées pour elles comme la danse, la gymnastique, la musique.. et on les prie de savoir se tenir - les filles ne rotent pas en société, ne crachent pas, ne jurent pas... -.

Il y a bien évidemment la peur de se défigurer ( un visage barré d'une cicatrice, ça fait viril sur un homme, ça craint sur une femme ) et la peur de se faire mal ( la fille a peur de la douleur. Pourtant elle sait beaucoup mieux la supporter que les hommes. )

Citation :

La gladiature est déjà contre-nature pour un citoyen (aïe, je sais ce que tu vas répondre Wink ), mais elle doit l'être encore davantage pour une femme qui a moins de dispositions pour la violence, la guerre et le meurtre (là, tu vas encore réagir What a Face ).

Ce n'est pas qu'elle a moins de dispositions. On conditionne son cerveau dès la naissance pour lui inculquer à ne pas avoir ces dispositions, ce n'est pas pareil.
La femme n'est simplement pas consciente de ses capacités. Ce que je dis n'est pas féministe, je sais pertinemment qu'une femme physiquement ne vaudra jamais un homme, je ne prône en aucun cas l'égalité de la force ou de l'endurance - à moins d'être championne de body building, ce serait réellement crétin ) mais l'Histoire a vu de grandes guerrières : les femmes Pictes, les Amazones, les maîtres d'armes des Vikings ( les plus prestigieux étaient des femmes ), plus récemment lors des guerres mondiales des Allemandes et des Russes ont combattu avec honneur et courage et remporté des décorations pour leurs actes.

Citation :

Leur engagement devait être de tout temps très mal vu, même si ça devait faire plaisir à certains bien confortablement assis sur les gradins.

Mal vu mais apprécié, surtout des hommes Wink
Il faut bien évidemment y voir l'éternel fantasme des lesbiennes. Le combat a une dimension érotique plus que puissante. Pour peu qu'un corps à corps soit acharné et finisse au sol, là on frôle carrément le pornographique.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gladiature-vae-victis.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les femmes gladiatrices   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les femmes gladiatrices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Gladiatrices
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» Une ébauche de site pour mes "femmes qui lisent"...
» Les femmes en Inde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemesis pro nobis :: La gladiature :: La période dite " Age d'Or "-
Sauter vers: